SASU ou EURL Existe-il un simulateur pour bien choisir ?

La première étape à franchir lorsque vous avez décidé de devenir entrepreneur est de choisir la forme juridique de la société que vous avez créée. Vous avez sûrement demandé votre avis à votre comptable et, en particulier pour les petites et moyennes entreprises, il vous a été conseillé d’ouvrir une entreprise individuelle, d’avoir une gestion moins épanouie, plus rationalisée, d’exploiter la comptabilité simplifié.

Dans cet article, la rédaction s’attarde sur les différences entre la SASU et l’EURL, en soulignant les caractéristiques de chacune de ces deux formes d’entreprise et en vous expliquant comment choisir la bonne solution en fonction des caractéristiques de votre entreprise.

Societe par actions simplifiee unipersonnelle ou SASU

Société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU

Pour ouvrir une SASU, vous devrez exécuter certaines tâches bureaucratiques, pas trop nombreuses et pas trop complexes, mais avec un soin particulier, surtout au début, pour éviter les erreurs grossières qui pourraient causer des pertes de temps et d’argent.

Avantages d’une SASU :

  • constitution simple et peu coûteuse avec exigences minimales en ce qui concerne les formalités à accomplir lors de la phase de démarrage ;
  • aucun capital initial n’est requis pour son ouverture ;
  • une grande autonomie de décision qui découle de l’absence de membres, en tant qu’entrepreneur individuel, décide par vous-même, beaucoup plus rapidement et librement ;
  • il n’y a pas d’obligation de tenir les comtes de l’entreprise mais seulement ceux qui sont obligatoires conformément à la législation fiscale.

Inconvénients d’une SASU :

  • responsabilité illimitée du titulaire vis-à-vis des créanciers, des banques et des autorités fiscales. L’entrepreneur est obligé de répondre PERSONNELLEMENT et avec tous ses avoirs personnels aux obligations de l’entreprise.
  • fiscalité défavorable, en effet, le taux d’imposition augmente proportionnellement à l’augmentation des bénéfices. De plus, n’ayant aucun actionnaire, tous les bénéfices sont attribuables à l’exploitant unique qui, avec un revenu imposable relativement bas pour une entreprise, est obligé de subir des taux d’imposition de 38% à 43%.

Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou EURL

Le premier choix que vous devrez faire, une fois que vous avez décidé d’ouvrir une EURL, consiste à utiliser un simulateur de statuts juridiques téléchargeable gratuitement et de faire votre propre simulation.

Avantages d’une EURL :

  • Responsabilité limitée au capital versé ;
  • En cas de faillite ou de difficultés financières, les capitaux propres ne sont pas menacés ;
  • Imposition des revenus par la société ;
  • Taux d’imposition fixe qui n’augmente pas proportionnellement à l’augmentation du revenu ;
  • Plus grande crédibilité de l’entreprise auprès des fournisseurs et des clients.

Inconvénients d’une EURL :

  • Coûts plus élevés pour le comptable en raison de la complexité accrue de la conformité fiscale et de la comptabilité ;
  • Un capital social trop faible ne permettant pas de supporter les dépenses initiales de l’activité, il serait donc utile de commencer par un capital initial permettant de se structurer ;
  • Frais de notaire compensés, mais uniquement si vous acceptez en tous points l’acte constitutif, fourni par le ministère de l’Économie et des Finances, pour ce type de société.
  • Obligation de comptabilité ordinaire ;
  • Obligation de soumettre des comptes annuels à la chambre de commerce.

La première étape à franchir lorsque vous avez décidé de devenir entrepreneur est de choisir la forme juridique de la société que vous avez créée. Vous avez sûrement demandé votre avis à votre comptable et, en particulier pour les petites et moyennes entreprises, il vous a été conseillé d’ouvrir une entreprise individuelle, d’avoir une gestion moins épanouie, plus rationalisée, d’exploiter la comptabilité simplifié.

Dans cet article, la rédaction s’attarde sur les différences entre la SASU et l’EURL, en soulignant les caractéristiques de chacune de ces deux formes d’entreprise et en vous expliquant comment choisir la bonne solution en fonction des caractéristiques de votre entreprise.

Société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU

Pour ouvrir une SASU, vous devrez exécuter certaines tâches bureaucratiques, pas trop nombreuses et pas trop complexes, mais avec un soin particulier, surtout au début, pour éviter les erreurs grossières qui pourraient causer des pertes de temps et d’argent.

Avantages d’une SASU :

  • constitution simple et peu coûteuse avec exigences minimales en ce qui concerne les formalités à accomplir lors de la phase de démarrage ;
  • aucun capital initial n’est requis pour son ouverture ;
  • une grande autonomie de décision qui découle de l’absence de membres, en tant qu’entrepreneur individuel, décide par vous-même, beaucoup plus rapidement et librement ;
  • il n’y a pas d’obligation de tenir les comtes de l’entreprise mais seulement ceux qui sont obligatoires conformément à la législation fiscale.

Inconvénients d’une SASU :

  • responsabilité illimitée du titulaire vis-à-vis des créanciers, des banques et des autorités fiscales. L’entrepreneur est obligé de répondre PERSONNELLEMENT et avec tous ses avoirs personnels aux obligations de l’entreprise.
  • fiscalité défavorable, en effet, le taux d’imposition augmente proportionnellement à l’augmentation des bénéfices. De plus, n’ayant aucun actionnaire, tous les bénéfices sont attribuables à l’exploitant unique qui, avec un revenu imposable relativement bas pour une entreprise, est obligé de subir des taux d’imposition de 38% à 43%.

Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou EURL

Le premier choix que vous devrez faire, une fois que vous avez décidé d’ouvrir une EURL, consiste à utiliser un simulateur de statuts juridiques téléchargeable gratuitement et de faire votre propre simulation.

Avantages d’une EURL :

  • Responsabilité limitée au capital versé ;
  • En cas de faillite ou de difficultés financières, les capitaux propres ne sont pas menacés ;
  • Imposition des revenus par la société ;
  • Taux d’imposition fixe qui n’augmente pas proportionnellement à l’augmentation du revenu ;
  • Plus grande crédibilité de l’entreprise auprès des fournisseurs et des clients.

Inconvénients d’une EURL :

    • Coûts plus élevés pour le comptable en raison de la complexité accrue de la conformité fiscale et de la comptabilité ;
    • Un capital social trop faible ne permettant pas de supporter les dépenses initiales de l’activité, il serait donc utile de commencer par un capital initial permettant de se structurer ;
    • Frais de notaire compensés, mais uniquement si vous acceptez en tous points l’acte constitutif, fourni par le ministère de l’Économie et des Finances, pour ce type de société.
    • Obligation de comptabilité ordinaire ;
    • Obligation de soumettre des comptes annuels à la chambre de commerce.

Pensez a la domiciliation d entreprise pour le siege social

Pensez à la domiciliation d’entreprise pour le siège social

Vous avez donc l’intention de vous lancer sur ce marché avec une SASU ou encore une EURL. Vous souhaitez ainsi profiter de ces statuts pour lancer votre entreprise, mais il y a une étape très importante à prendre en compte et elle concerne votre siège social. Impossible de proposer votre adresse privée puisque les désagréments seront beaucoup trop nombreux. Il est alors préférable d’adopter la domiciliation d’entreprises grâce au site https://www.digidom.pro/les-avantages-de-la-domiciliation-dentreprise/ qui s’avère être spécialisé.

      • Vous pouvez alors choisir un local dans l’une des villes de France, dont la capitale.
      • En fonction des caractéristiques de la formule, vous pourrez jouir de plusieurs avantages comme la mise à disposition des locaux professionnels.
      • Vous aurez également une réception minutieuse et un tri précis de votre courrier pour que vous puissiez gagner du temps.
      • Des juristes et des experts comptables sont également au rendez-vous afin de vous épauler dans les différentes démarches.

Si vous possédez déjà un siège social pour votre EURL ou votre SASU, il est tout à fait possible de vous rapprocher des experts pour qu’ils puissent effectuer le transfert et vous aurez alors une domiciliation d’entreprise de qualité et sans aucune erreur.

Boostez votre image de marque

Avec cette domiciliation commerciale, vous évitez les problématiques liées au bail commercial et vous pouvez donc véhiculer une image de marque de qualité. Généralement, les quartiers sont idéalement situés dans de beaux quartiers, vous pouvez alors rassurer tous les collaborateurs ainsi que les clients puisque ce seront les premiers à vérifier l’adresse dès qu’ils chercheront des informations sur votre société. Pour nouer de nouveaux contrats, vous ne devez pas laisser de côté certains détails puisque les conséquences peuvent être dramatiques.

Pour bénéficier de ce service, vous devez seulement avoir un numéro de SIRET qu’il faut alors fournir lors de votre inscription. De ce fait, les sociétés mais également un auto-entrepreneur sont en mesure de jouir des avantages de cette domiciliation d’entreprise. Si vous possédez une auto-entreprise, il faut éviter de transmettre votre adresse privée, car il y a de grandes chances pour que votre famille soit mêlée à des problèmes professionnels, car certains clients n’hésiteront pas à frapper à votre porte. Il est alors préférable de se protéger au maximum notamment en ayant une adresse professionnelle avec cette domiciliation commerciale qui demande moins de 5 minutes de votre temps pour la création de votre profil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *